Accueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Coucou les amis ! Reign Of Liars vient tout juste d'ouvrir ses portes, rien que pour vous ! Soyez les premiers à vous inscrire. Faites un tour chez les posts vacants et venez nous rejoindre ! Vous serez les bienvenus dans ce monde de fou !!!

Partagez | 
 

 Les différentes espèces logeant à Philadelphie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

« King Palace »
avatar
Pensées : 66

À Philadelphia depuis : 18/07/2014


Want to know everythings
Age du personnage:
Surnom:
Race:

MessageSujet: Les différentes espèces logeant à Philadelphie    Mar 19 Aoû - 15:31

Faes


L’appellation faes est le terme générique définissant l’ensemble des créatures surnaturelles, qu’elles soient de l’ombre ou de la lumière. Apparaissant dans de nombreux folklores, les faes ont toutes une religion différente, dépendant de leur race avant toute chose. Séparées en deux de par leur clan, elles connaissent aussi trois styles de faes, selon la puissance de leur sang. Des Alpha, aux prunelles écarlates, maitre de meute. Des Betas, représentant la plus grande partie des faes, aux prunelles d’or (différentes néanmoins selon chaque race) ou bleues pour celui qui eut le malheur de tuer un innocent durant sa vie. Puis des Omegas, faes solitaires qui ne répondent souvent à aucune règles ou faes ayant perdu leur meute et devant faire face dans la solitude, au regard semblable à celui des Betas.

Les faes répondent à une hiérarchie très précise. Deux chefs, de la Lumière (le Frêne) et de l’Ombre (la Morrigane). Bien que les termes soient masculins et féminins, ils peuvent être homme comme femme, qu’importe leur affiliation. Bien que se disant tolérant, il existe une véritable différence entre les faes « bien nés » ceux dont les parents étaient faes avant eux et les humains mordus par un loup et donc devenu une créature sur naturelle. Cette forme de racisme est surtout présente chez l’Ombre, la Lumière prônant plutôt la tolérance d’autant que le Frêne est un ancien humain. Leurs deux chefs sont accompagnés d’un conseil de 10 membres, 5 de l’Ombre et 5 de la Lumière, prônant la parité homme-femme.

Les lois faes sont simples. Le secret doit être préservé. Mais s’il n’existe qu’une grande loi, les autres sont différentes selon chaque race. Pour exemple, les loups loyalistes interdissent les morsures, répondant aux ordres plus puissants des chefs de l’Ombre et de la Lumière. Car si les rois ou reines de chaque race ont pouvoir sur leur peuple, ils doivent respect au Frêne et à la Morrigane.


Dernière édition par Maître Du Jeu le Dim 14 Sep - 17:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reignofliars.forumactif.org

« King Palace »
avatar
Pensées : 66

À Philadelphia depuis : 18/07/2014


Want to know everythings
Age du personnage:
Surnom:
Race:

MessageSujet: Re: Les différentes espèces logeant à Philadelphie    Mar 19 Aoû - 15:42

WereWolves


1772 – France, quelque part dans les environs du Gévaudan.

Les loups étaient tous là, entourant un feu. Leurs alphas discutaient entre eux. Les regards dorés, bleutés et rouges ne s’affrontaient plus en cette nuit de paix. Aujourd’hui, ils devaient régler des détails d’une importance capitale. L’avenir de leur race entière était en jeu et peu importe qu’on les définissait comme faes avant toute chose. Ils se savaient bien supérieurs. C’était eux, et personne d’autre qui permettaient aux humains de devenir des faes. Les Omégas, légèrement mit de côté par les autres, évitaient tant bien que mal de grogner à l’encontre des autres.

Le dirigeant actuel des loups, un alpha de plus de mille ans prit la parole, dardant ses prunelles écarlates sur le reste de l’assemblé. Hurlant durant quelques secondes comme seuls savaient le faire ceux de sa race, il capta l’attention de tous.  Fantomatique dans le halo argenté de la lune ronde, il découvrit ses lèvres sur des canines pointues dans lesquelles le chatoiement des flammes faisait naitre des reflets maléfiques, dardant son regard écarlate sur son peuple. Sa voix résonna dans la carrière, emplie de la double intonation des Alpha.

« Alors soyez donc tous témoin. Vous avez vu les hommes ? Et s’est nous qu’ils traitent de sauvage ! A partir d’aujourd’hui, sachez que la moindre morsure sera considérée comme un crime. Aucune objection ! Vous mordez, vous vous occupez du louveteau puis, une fois qu’il sera arrivé à maturité, vous mourrez. Les faes sont pour une fois en accord avec nous même si vous savez ô combien je les hais. Ils ne veulent plus eux aussi que de simples humains arrivent à la puissance par la faute d’une morsure. Et nous vous trouverons. Je me fous du pouvoir que vous apporte une meute plus importante. Vous la créerez en assumant celui ou celle que vous êtes, non en déclenchant une infusion de petite bête. »

Les réactions de loups étaient identiques à ce que leur roi imaginait. Ce que disait le loup faisait office de loi et rien ne changerait cela. Depuis le scandale de la bête du Gévaudan, les lycanthropes étaient en danger. Que ce soit du fait des humains comme des faes. Tous voulaient leur peau et ils ne seraient pas dits que le roi les laisserait mourir sans agir. Maintenant, la faute leur reviendrait. Ils étaient tous prévenu. Peu importait les chasseurs s’ils s’en tenaient aux lois. Et cela serait valable pour les milliards d’années à venir. Dans sa colère, un des loups se transforma intégralement, bientôt rejoint par un bon nombre des siens. De ses prunelles bleutés, signe qu’il avait déjà tué un innocent, il défia le peuple. Certain loups s’inclinèrent, le reconnaissant comme un leader bien plus puissant que le roi. Les autres tournèrent les yeux, canines découvertes sur une promesse de mort. De forme humaine, il n’y en avait plus l’ombre d’une seule. Et de sa puissance le monarque les dépassait tous. Les robes des loups sauvages étaient envenimées par la rage d’en découdre et par les flammes qui ne faiblissaient pas dans le brasero qu’ils avaient dressé.

« Soit Loriel ! Pense ce que tu veux mais n’oublie jamais ! Jamais les loups te suivront tous sans mots dires ! Il en est assez de ton règne ! Le monde lupin ne s’inclinera pas éternellement devant toi et tes règles stupides ont montré ton arrogance ! Jamais les fiers garous que nous sommes, nous seuls ayant eux le pouvoir de changer les humains en faes ne plieront l’échine devant ses fous qui se disputent l’ombre et la lumière ! Nous sommes loups avant d’être faes ! Alors rejoint-les ! Devient un mouton plutôt qu’un prédateur ! Mais ne croit pas que le peuple te suivra sans mot dire ! Venez ! Suivez-moi si vous voulez continuer à planter vos crocs dans la chaire de ses humains stupides ! Et qu’ils y viennent avec leur fusil armé d’argent ! Nous les attendons ! Retentiront toujours les chants des loups ! »

Le roi gronda avant de bondir sur celui qui avait parlé pendant si longtemps. Les hurlements et les bruits de mâchoires claquant dans le vide retentir pendant longtemps. Si le monarque gagna, les paroles du loup rebelle avaient eu le temps de faire leur chemin dans les esprits. A cet instant, les trois groupes lupins éclatèrent pour n’en former plus que deux. Les loyalistes et les rebelles. Ceux qui suivirent le loup doré, leur maître, et ceux qui choisirent la voix du loup noir, dans l’ombre, mordant quand même des humains, qu’importait ce qu’ils devenaient bien qu'il n'était pas sur qu'ils ne succombent pas à leur morsure et qu’importaient qu’ils soient traqué jusqu’aux enfers par les leur.  

Alpha, Beta, Omega.


*Les PVs
*Loups tenant de True Blood et Teen Wolf


Dernière édition par Maître Du Jeu le Lun 8 Sep - 1:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reignofliars.forumactif.org

« King Palace »
avatar
Pensées : 66

À Philadelphia depuis : 18/07/2014


Want to know everythings
Age du personnage:
Surnom:
Race:

MessageSujet: Re: Les différentes espèces logeant à Philadelphie    Mar 19 Aoû - 15:52

Banshees

Texte Ici
*Les PVs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reignofliars.forumactif.org

« King Palace »
avatar
Pensées : 66

À Philadelphia depuis : 18/07/2014


Want to know everythings
Age du personnage:
Surnom:
Race:

MessageSujet: Re: Les différentes espèces logeant à Philadelphie    Mar 19 Aoû - 15:56

Vampires

1897 - Londres

« Pour qui ils nous font passer ? Si nous n’étions pas secrets je vous jure que j’aurais volontiers planté mes crocs dans la gorge de cet imbécile de Bram Stoker! »

Assit à une immense table ronde, l’assemblé des 5 s’étaient réunis. Les maitres vampires, composés de trois hommes et deux femmes, avaient tous dans leur regard une haine violente de cet humain qui avait osé publier un livre sur leurs petites personnes si précieuses. Angela of Cambridge, toujours aussi hautaine et sur d’elle, était pour une fois en prise à une inquiétude certaine. Elle tenait être ses doigts les maillons de cette chaine en nacre d’où elle avait enlevé la croix qui lui aurait fait connaitre les pires des douleurs, comme si elle avait été d’argent.

« Dire que nous changeons les humains d’une morsure où en nous accouplant avec eux. Pouah, jamais je ne fricoterais avec un être de cette base engeance. Nous repaitre de leur sang, avec plaisir. Mais les prendre pour partenaire. Pire que tout, ils nous prennent pour des caniches. Des morsures qui changent en faes… nous ne sommes pas des loup. Des animaux.  Ils nous prennent pour de vulgaire animaux…»

La maitresse de l’Angleterre détourna le regard de l’homme qui avait pris la parole. Cette fois si, elle ne pouvait compter sur le soutien de personne. Même ses partisans accepteraient le supplice de la lumière pour elle. Bram.Un amant bien sûr de lui qui l’avait si magnifiquement manipulée pour obtenir bon nombre d’information sur son peuple. Elle aurait dut se méfier. Elle aurait dut le tuer comme elle l’avait toujours fait de ses amants humains. Mais cette libido presque digne des succubes qui tenaillaient son peuple allait lui être fatale. A côté d’elle, la rousse flamboyante qui servait d’amante à leur dirigeant la regardait, lisant en elle comme dans un livre. Trop perdu dans ses pensées, Angela ne voyait rien de ses ennemis politiques.

« Ils croient réellement que de l’eau bénite et de l’ail peuvent avoir la moindre répercussion sur nous ? Laissez-moi rire !
-Ils connaissent l’argent Joshua… L’un de nous leur a révélé nos occultes secrets. Aussi surement qu’il s’agit de quelqu’un du conseil mais surtout de la Lumière. Ses petits êtres tendres qui refusent de tuer les sacs de viandes. » La rousse tourna les yeux vers la blonde, un sourire étincelants sur ses lèvres pulpeuses « Et bien, vous ne dites rien Angela. Je vous ai connu plus incline à parler pour protéger vos mignons. »
La blonde releva la tête comme un daim aux aguets en entendant son prénom. Alors qu’elle aurait dut être une reine de manipulation, comme tous ceux de son peuple et parvenir sans peine à rester de glace, son regard s’emplit de larmes.  

« Avez-vous déjà vu ses prunelles sous une émotion violente membres du conseil ? Aussi orange que les yeux d’un nouveau-né. Ne trouvez-vous pas cela étrange qu’une vampire n’ait jamais ôté la vie à un innocent ? » Prenant le tendre visage entre ses mains, elle approcha ses lèvres de l’oreille de la blonde et lui murmura dans un souffle « Tu n’aurais jamais dut le laisser poser ses mains sur toi. Tout n’est qu’une question de politique ma belle. Ton humain, tu peux le garder. Mais laisser notre bel amant te toucher. Je ne le permets pas. Il me fallait une excuse. » Ce peuple manipulateur et sadique, la rousse en était un parfait exemple.

Le blond, jusqu’ici assit dans le fauteuil qui incombait au dirigeant des vampires reposa son verre, illuminant de reflet écarlate les pierres brutes du château. Il prit une profonde inspiration et répondit :

« Il va de soi que si tu es coupable, et ton visage nous le prouve, tu seras châtiée par la véritable mort. Tu rencontreras le soleil demain, à moins que preuve de ton innocence soit trouvées. Le conseil est levé, la réponse est trouvée. Remercions la Lune et Lilith d’être encore en vie. Louées soient les déesses, loué soit le sang. »

Sur cette phrase protocolaire, il se leva et laissa les gardes rouges prendre celle qui fut son amante et l’amener. Elle rencontrerait le soleil pour mieux mourir. Si un temps nuageux ne tuait pas les vampires, le véritable astre, sans rien pour les protéger les brulaient aussi facilement qu’une allumette le fera d’un humain. Il devait se méfier. Le secret avait failli être brisé et cette fois, c’était un membre du conseil qui avait fauté. La reproduction avec la nourriture était interdite. Bien que personne ne respecte cette loi, lui le premier, les extrémistes vampires allaient monter au créneau. Il ne voulait pas de débordement. Les gardes rouges, armée presque royale, ne parviendrait pas à faire taire suffisamment vite les voix des opposants.  Il fallait juste espérer que cela ne continuerait pas et que les humains n’apprécieraient pas ce qu’il était dit dans le livre. Espérer. Car même s’il était Alpha chez les vampires, il ne pourrait faire taire les humains de sa double voix et encore moins les Omegas.

Louées soient les déesses, loué soit le sang.

*Les PVs
*Vampires tenant de True Blood


Dernière édition par Maître Du Jeu le Dim 14 Sep - 17:10, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reignofliars.forumactif.org

« King Palace »
avatar
Pensées : 66

À Philadelphia depuis : 18/07/2014


Want to know everythings
Age du personnage:
Surnom:
Race:

MessageSujet: Re: Les différentes espèces logeant à Philadelphie    Mar 19 Aoû - 15:59

Succubes / Incubes


1793 - Philadelphia

« SES PETITES SALOPES L'ONT BALANCE ! »

Le vase vola dans la pièce de l'Overlook. Tentant vainement de raisonner sa maitresse, l'humain lui glissait des mots doux pour calmer le jeu. Mais rien n'y faisait. La reine était ivre de rage et de colère. Se retournant brusquement, rejetant derrière elle sa masse de cheveux bruns, elle s'approcha de son esclave. Sa bouche à quelques centimètres seulement de celle de l'humain, elle l'embrassa violemment, lui ôtant sa vie dans un reflet bleuté. Avec rage, elle jeta son corps mort contre le lit et prenant son lourd manteau de fourrure, elle sortie.

La neige maculait déjà le sol et une nuée blanche entoura son visage. La splendide et ténébreuse brune laissa ses lèvres marbrées de rouge mordre légèrement le fume cigarette pendant que de ses longs doigts, elle fit naitre le feu, lui délivrant son poison quotidien. Son esprit réfléchissait à une vitesse folle. Si la Morrigane tombait, elle avait de forte chance de la remplacer. Mais avec leur pacte stupide, l'Ombre perdait du pouvoir. De ses mains aux pouvoirs sombres, Alessandra avait tous les pouvoirs et elle en profiterait. Comme tout ceux de sa race, elle était capable d'influencer le moindre personne passant prêt d'elle. Bien née, son physique ravageur agissait avant que ses mains ne laisse s'échapper toute sa force.

Elle parvient jusqu'au palais de la Morrigane, rangeant son sourire plein de dents et son porte cigarette. La dirigeante attendait, calmement. Les deux femmes se firent face, prunelles d'azurs contre le plus noir des ébènes. « Je n'aurais jamais cru que tu es le courage. Ma sœur. » Charlotte étalait sa morgue et sa puissance devant sa cadette. Mais cette dernière n'avait pas dit son dernier mot. « Ils te tueront tu le sais au moins. J'avais oublié. Toi, tu n'es pas une succube. N'oublie pas. Je donnerais tout pour notre peuple, quitte à te tuer pour faire passer NOS lois. Joue dans la cour des grands pour une fois. Ma chère sœur. Apprends. »

La lame s'enfonça dans la chaire tendre. Envoyée par la Lumière, Excusée par leur clairvoyante présence. Alessandra était celle qu'il leur fallait. Mais une succube n'est jamais contrôlée. Leur peuple fourbe manipule, qu'importe le clan qu'ils ont choisi. L'Ombre ou la Lumière n'a pas d'importance pour eux. Ils s'estiment bien au dessus de lois.

*Les PVs
*Succube et Incube de Lost Girl


Dernière édition par Maître Du Jeu le Dim 30 Nov - 15:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reignofliars.forumactif.org

« King Palace »
avatar
Pensées : 66

À Philadelphia depuis : 18/07/2014


Want to know everythings
Age du personnage:
Surnom:
Race:

MessageSujet: Re: Les différentes espèces logeant à Philadelphie    Mar 19 Aoû - 16:08

Selkies

Texte Ici

*Les PVs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reignofliars.forumactif.org

« King Palace »
avatar
Pensées : 66

À Philadelphia depuis : 18/07/2014


Want to know everythings
Age du personnage:
Surnom:
Race:

MessageSujet: Re: Les différentes espèces logeant à Philadelphie    Jeu 6 Nov - 14:26

Kistune

Le Kitsune est un yōkai animal, parmis les sept yōkai animaux du folklore japonais. Tanuki (chiens viverrins), kitsune (renards), hebi (serpents), mujina (blaireaux), bakeneko (chats), tsuchigumo et jorōgumo (araignées) et enfin inugami (chiens). Seuls les Tanukis et Inugamis sont innofensifs. Bekenekos ou Kitsune peuvent être aimables, mais ceux là sont rares...

Le Kitsune est une divinité de la forêt, magique et malicieuse. Il est capable de changer de forme, prédire certains points futurs, posséder un corps, pousser les gens à faire des choses dont ils ne se souviendront pas. Il est également doté d'un étrange pouvoir, le son de son hurlement se révélant paralysant. Le Kitsune est l'une des plus puissantes divinités yōkai. Cependant, rares sont ceux qui s'en servent excessivement. Un Kitsune peut vivre jusqu'à plusieurs milliers d'années, et le nombre de ses queues grandit jusqu'à neuf au rythme de ses méfaits et des années qui passent. Une, cinq, sept et neuf sont les nombres les plus souvent retrouvés chez le renard. Un kitsune possédant neuf queues révèle un grand pouvoir, une sagesse rare et de nombreux méfaits. Depuis le douzième siècle, le peuple Kitsune se décline en deux groupes.

Kitsune zenko est un esprit renard bienveillant, protecteur bien qu'un peu farceur et hyperactif. Il s'attachera à vos pas et vous évitera bien des tourments, si seulement vous voulez bien lui donner quelque chose en échange, comme un repas ou un toit pour la nuit. Son pouvoir de guérison est très recherché par les humains, ainsi que sa capacité à prévoir les obstacles majeurs de la vie d'une personne -maladie grave, bandits sur la route, etc.

Kitsune yako est, pour sa part, plus répandu et moins reconnaissable. Prenant souvent la forme d'une très belle femme, il pourra vous manipuler assez bien pendant des années jusqu'à votre perte totale. Cruel, mangeur d'hommes, habile chanteur, il vous poussera au suicide ou au cannibalisme sans mal. Sa séduction ne connait presque aucune limite, et il aime par dessus se marier pour dévorer sa victime durant la nuit de noces... Friand de luxure sanglante, mieux vaut ne pas le plonger dans une situation excitante sous peine de finir dépecer.

Zenkos comme Yakos possèdent pourtant, hors leur corps similaires étant de la même espèce, un point commun. La vie d'un kitsune lui vient, à partir de cent cinquante ans, de leur Hoshi no Tama, "Balle d'Etoile", aussi appelée feu du renard (kitsunebi). Il s'agit d'une perle luisante, que les Kitsune portent sur leur queue ou dans leur bouche, autour du cou pour ceux ayant choisi de se mêler aux humains pour mieux les tromper. Si un renard reste trop longtemps éloigné de son kitsunebi, il meurt. De la même façon, si on brise l'hoshi no tama du kitsune, il meurt, et c'est l'un des seuls moyens de les tuer. Balles d'argents et autres ne marchent pas, contrairement aux croyances populaires des humains, ce qui en fait des créatures difficiles à tuer. Il est également possible de les affaiblir grâce à des inscriptions apposées sur des parchemins bénis, des incantations d'exorcisme, lui rendant sa forme vulpine et plongeant le renard dans un état de fièvre assez lourd pour s'en approcher facilement et de lui trancher la gorge ou de se saisir de sa balle. Finalement, il faut retenir que les kitsune ont terriblement peur des chiens, certains supportant si mal leur présence qu'ils se transforment et s'enfuient. Un chien est le meilleur moyen de démasquer un renard.

Espèrez ne jamais croiser la route de : Gobi no Kitsune, Nanabi no Kitsune ou Kyubi no Kitsune ! Seul Kitsune no O est assez jeune pour être facilement trompé ou tuer. Les Kyubi no Kitsune sont extrêmement rares cependant, il n'en existe qu'une dizaine, dont les deux filles Wakahisa.

Dernièrement, il faut savoir que certains kitsune souhaitent devenir des humains et quitter leur condition de renard. Pour celà, ils volent une "Aoi no Tamashi", âme bleue, une âme amoureuse en vérité. L'âme humaine leur permet d'en avoir une, et ils deviennent humains, privés à jamais de leur pouvoir d'esprit, certains perdant la mémoire. Beaucoup de ces anciens renards, cependant, mettent rapidement fin à leurs jours, ne supportant pas la vie humaine se révélant bien loin de ce qu'ils imaginaient, ou quittés par l'humain qu'ils aimaient et qui les avaient poussés à devenir humains à leur tour.

En conclusion, restez loin des renards, et méfiez vous des gens trop jolis et aimables, ainsi que des superbes jeunes filles perdues la nuit...


*Kistune de la mythologie japonaise

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reignofliars.forumactif.org

« »
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Les différentes espèces logeant à Philadelphie    

Revenir en haut Aller en bas
 

Les différentes espèces logeant à Philadelphie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les différentes fourrures d'Ariena
» 3 - Description des différentes espèces Faës
» Les différentes espèces
» Les différents types de métal
» 1. Les différents types de magie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Reign of Liars :: The Beginning :: Before you Start :: Base de Données-