Accueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Coucou les amis ! Reign Of Liars vient tout juste d'ouvrir ses portes, rien que pour vous ! Soyez les premiers à vous inscrire. Faites un tour chez les posts vacants et venez nous rejoindre ! Vous serez les bienvenus dans ce monde de fou !!!

Partagez | 
 

 Peter R. Stark and his story

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

« Le Frêne »
avatar
Avatar : Chris Pine


Copyright : Yellow Banana

Pensées : 27

À Philadelphia depuis : 29/09/2014


MessageSujet: Peter R. Stark and his story    Mer 26 Nov - 15:18

Peter Stark


Le 12 novembre 2014


Il faisait noir en ce début de nuit d'hiver. Les quelques feuilles qui tenaient aux branches des arbres se débattaient contre le souffle fort du vent. Elles luttaient pour ne pas tomber sur le sol, elles luttaient pour se maintenir sur l'arbre, mais en vain, elles finissaient toujours par s'écraser contre le tapis que formaient leur prédécesseurs.

Un flocon vint se poser sur le tas de feuilles. Il fut bientôt suivi par un prochain flocon puis un prochains puis encore un prochain à ne plus en finir. La neige ne tarda pas à recouvrir la totalité des feuilles mortes. Il ne restait plus aucune trace d'elles sous les 10 cm de neige. Elles étaient ensevelies, mortes à jamais.

Une trace, une empreinte dans la neige, une patte fine marquait son passage et ne cessait d'avancer, s'enfonçant dans la blancheur de la neige. Un pelage brun fonçant vers le noir vagabondait dans la neige à l'affût de tout événement qui pourrait le distraire. Un vol d'oiseau et ses deux grands yeux bleus fixaient l'envol de cet oiseau. Cela fit tourner la tête de l'animal et il reprit son chemin. Son allure s'accéléra. Ses pattes firent des mouvements plus rapides. Ses oreilles se couchaient vers l'arrière. Il vagabonda dans la neige. Son allure indiqua une course. L'animal courrait. Il quitta la forêt et se joncha sur un rocher. Les pattes droites, le torse en avant, la tête levée fièrement et il regardait l'horizon calculant le moindre mouvement anormal. Il prit une grande bouffée d'air avant de faire un bond en avant pour continuer sa course. L'animal retomba sur ses pattes et il repartit de plus belle.

Au bout de peu de temps, il arrive où il voulait aller. Il trouva une chaumière cachée par la neige, cachée par la forêt. Il se présenta devant la chaumière. Il s'était dirigé grâce à son odorat. L'odeur étrange l'avait attiré à son point de rendez-vous. Que faisait cet animal ? Il attendait. Il glapit subitement et fit un tour sur lui-même. La porte s'ouvra et une femme se présenta devant la porte. Elle fit deux pas vers l'extérieur et elle jeta un long manteau en poil de vison blanc. L'animal renifla le manteau et se recula. Il fit une transformation.Ce n'était pas un animal ordinaire. Il était un loup-garou qui reprenait sa forme humaine. Totalement nu, il ramassa le manteau et le mit sur son dos. Il le porta fermé. Il s'avança et rentra dans la chaumière. La femme claqua la porte vérifiant si il n'y avait pas d'autres animaux dans les parages.

La porte se referma et l'homme vint s'asseoir à une table. La femme alla lui chercher un café et la discussion allait débuter. Cet homme, Peter prit le début de la conversation en sa possession mais la femme l'arrêta dans son élan.

« Que me vaut cet honneur, Peter ? »

Peter se mit à sourire, déposa ses bras sur la table. Peter regarda la jeune femme dans les yeux avant de lui répondre :

« Pourquoi me le demander alors que tu connais déjà la réponse ? »

Il but une gorgée de son café et la femme se mit à rire à plein poumons. Peter n'avait pas perdu autant de temps à venir ici. Si il était là, ce n'était pas sans raison. Venir dans un endroit si reculé, la femme en valait le coup.

« Tu veux des informations sur l'Ombre ? La Morrigane ? Le Conseil ? »

La femme cherchait la vérité dans les yeux de Peter mais elle ne proposait pas exactement ce qu'il voulait. Elle voyait le désir que voulait Peter et il ne s'agissait pas d'informations. Il voulait faire tomber quelques têtes..voir les ôter de leurs corps physiquement. Peter voulait du sang et ses yeux approuvaient ses voeux. Le problème des yeux bleus c'était qu'on lisait à travers un livre ouvert. Ils étaient bien trop translucide et expressif. Peter ne mentait pas avec cette femme car tôt ou tard, elle saurait la vérité.

« Tu veux bien plus que cela. Tu cherches à savoir si le règne de cette femme s'achèvera bientôt ou si il y a une fin de vie pour l'un des membres du Conseil. »

Peter fût tout de suite bien plus attentif à tout ce qui se passait à cet instant présent. Il attendait qu'elle vienne à son aide en lui racontant la moindre chose qu'elle s'avait. C'était l'avantage de parler à une Banshee qui avait suivit une vocation de Médium. Elle ferma les yeux.

« Voyons ce que je peux te dire. La Morrigane, tu as beau tenter de la détruire, tu échoues à chaque essai. Tu pourrais l'empoisonner que tu échouerais lamentablement. Il y a cependant une certaine tension entre vous, un passé...Il y a un lien. Quelque chose en commun. »

Elle s'arrêta de parler subitement. Etait-ce le fait qu'on bloquait l'accès à ces informations ? Etait-ce le fait qu'elle n'osait pas en parler ? Avait t'elle deviné que ce lien si fort perçu était un enfant pur et innocent mais bel et bien humain ? Peter tapa du poing sur la table. Il n'était pas d'accord. Il voulait savoir. Elle s'excusa de ne pas pouvoir lui en dire plus mais elle lui conseilla de questionner son ancienne amante.

« Qu'est cette chose ? J'ai besoin de savoir ! Il s'en tient de la survie de mon peuple ! Est-ce une menace ?
Notre avenir en dépend-il ? »


La femme ne lui répondit pas et elle lui demanda de partir. Elle cherchera pour lui mais avait t'elle vraiment envie de chercher dans la vie de Peter ? C'était un terrain bien trop dangereux. Peter grogna et se remit sur ses quatre pattes pour filer comme l'éclair. Il était en colère et ce n'était pas bon de tenir un loup près de soi dans cet état, surtout avec le caractère de Peter...

La jeune femme se mit à fondre en larmes. Elle avait menti. Elle l'avait senti de près ce lien. Elle savait qu'il était bien trop fort et qu'il ne s'agissait d'une ancienne amourette d'une nuit qui faisait surface. Elle ne pouvait déterminer quoi et elle ne le voulait pas. Peter en voulait toujours plus à chaque visite et cela la rendait épuisée mais surtout l'exigence de Peter la tuait à petit feu. Si elle ne lui disait rien, elle serait tuée ou torturée dans d'atroces souffrances.

©Yellow Banana
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Peter R. Stark and his story

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» "Quand le Lion dort, les oiseaux dansent" [Peter Baelish~Sansa Stark]
» Maple story
» Love et Story
» Il y a une vie après Peter Jackson.
» Peter Hallward: Entrevue avec JBA (juillet 2006)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Reign of Liars :: Between Us :: Liars Life :: Diaries-